LARADIOACTIVITE.COM

icon AU QUOTIDIEN
AU QUOTIDIEN
icon LE PHÉNOMÈNE
LE PHÉNOMÈNE
icon QUESTIONS DE DOSE
QUESTIONS DE DOSE
icon CHEZ LE MÉDECIN
CHEZ LE MÉDECIN
icon DECHETS RADIOACTIFS
DECHETS RADIOACTIFS
icon AU MUSEE
AU MUSEE
icon DANS LE NUCLÉAIRE
DANS LE NUCLÉAIRE
icon AU LABORATOIRE
AU LABORATOIRE

Une base de connaissances grand public créée et alimentée par la communauté des physiciennes et physiciens.

Tchernobyl 35 ans après l’accident

Plus de 30 ans après, l’accident de Tchernobyl reste très présent dans les esprits. En 2019,
une série télévisée d’origine anglaise (HBO/Sky) rencontra un grand succès. La réalité y
côtoyait la fiction dans la description des faits.

Taux de radiations aujourd’hui
Quelle est la situation réelle aujourd’hui? Les radioéléments à vie courte ont disparu. Les
deux principaux produits de fission, le césium-137 et le strontium-90 ont décru de moitié.
Quelle est la radioactivité résiduelle de la zone contaminée ? La BBC a publié en 2019 une
carte des taux de radiations dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, à l’occasion d’un
reportage de qualité.

2019 : niveaux de radiations dans la zone d’exclusion de Tchernobyl. ©

ARTICLES EXTERNES BBC
Les survivants de Tchernobyl évaluent les faits et la fiction dans les séries télévisées (juin
2019)
Reportage sur le niveaux des radiations autour de Tchernobyl février 2019)

Sur le site de la centrale

Sur le site même de la centrale, une grande arche recouvre aujourd’hui le sarcophage qui
devait confiner les matières radioactives du réacteur détruit. Construit en six mois après
l’accident, ce sarcophage s’est rapidement dégradé. La mise en place de la grande arche a été
achevée en décembre 2018. Elle est conçue pour prévenir la dispersion de contaminants
radioactifs, l’intrusion d’eau, protéger le réacteur et permettre son démantèlement.

Grande arche de Tchernobyl surplombant le réacteur accidenté et son sarcophage. @Wikipdeia ©

La centrale de Tchernobyl était située dans une zone peu peuplée. Après l’accident, une
zone d’exclusion a été rendue à la nature. La végétation et le règne animal y ont pris la
place des humains. Ce no-man’s land est devenu en trente ans une réserve foisonnante
de vie et regorgeant d’espèces qui y règnent en maître. Des incendies se produisent dans
la partie boisée, mais celui de 2020, contrairement aux craintes, ne fut pas à l’origine de
dispersion significative de radioactivité.

Les proches environs de la centrale, dont la ville abandonnée de Prypiat, sont
aujourd’hui bien nettoyés. Un tourisme d’un nouveau genre est en plein essor, et les
visiteurs ne manquent pas pour visiter le site souvent munis de compteurs Geiger.

Pour en savoir plus :
La zone d’exclusion

Construction d’une grande arche de protection du sarcophage

Le site de Tchernobyl 30 ans après

Printemps 2022 : Guerre en Ukraine – Les troupes russes occupent brièvement le site de Tchernobyl

Le 24 février 2022, la Russie a envahi l’Ukraine. Des troupes russes, en provenance du Belarus, occupèrent la centrale (Il n’était plus question de tourisme à Prypiat). Le personnel ukrainien, sous la contrainte et dans des conditions difficiles, continua d’assurer la sécurité du site. Un sujet de préoccupation fut la grande piscine d’entreposage des combustibles usés. Ces assemblages provenaient des trois unités non accidentées de la centrale de Tchernobyl, dont la dernière fut arrêtée en 2000. Environ 22000 assemblages sont entreposés dans la piscine. Au bout de 22 ans et davantage, la chaleur qu’ils dégagent a beaucoup diminué. En cas d’interruption de circulation de l’eau de refroidissement de la piscine, la température de celle-ci se situerait entre 65 et 70°C, écartant tout risque d’ébullition. Par ailleurs, les opérations du côté de la grande arche étaient interrompues. En l’absence de combats sur place, il n’y avait pas à la fin mars 2022 de risques de rejets radioactifs.

A peu près au même moment, les troupes russes se retirèrent des environs de Kiev et donc de la zone de Tchernobyl qui fut réoccupée par l’armée ukrainienne.

War in Ukrain : inside Chernobyl after the russian occupation – Premier reportage de la BBC après la réoccupation du site, avril 2022