LARADIOACTIVITE.COM

icon AU QUOTIDIEN
AU QUOTIDIEN
icon LE PHÉNOMÈNE
LE PHÉNOMÈNE
icon QUESTIONS DE DOSE
QUESTIONS DE DOSE
icon CHEZ LE MÉDECIN
CHEZ LE MÉDECIN
icon DECHETS RADIOACTIFS
DECHETS RADIOACTIFS
icon AU MUSEE
AU MUSEE
icon DANS LE NUCLÉAIRE
DANS LE NUCLÉAIRE
icon AU LABORATOIRE
AU LABORATOIRE

Une base de connaissances grand public créée et alimentée par la communauté des physiciennes et physiciens.

L’énergie de liaison d’un assemblage de particules est l’énergie à fournir pour en séparer les particules. Elle se calcule à partir des énergies internes et des masses, en appliquant la relation d’Einstein E = mc², à l’assemblage et à ses constituants. Elle se traduit par un défaut de masse : l’assemblage est plus léger que ses constituants. Dans le cas d’un noyau, le défaut de masse est de l’ordre de 1 %. Ceci se traduit, la vitesse de la lumière valant 300 000 km/s, par des énergies de liaisons considérables, voisines de 8 millions d’électronvolts par nucléon. Cette énergie considérable est récupérée en partie lors de la fission des noyaux d’uranium.

Définition(s) associée(s) :

E = mc² : masse et énergie interne

Unités d’énergie : eV, keV, MeV

Retour au glossaire