LARADIOACTIVITE.COM

icon LE PHÉNOMÈNE
LE PHÉNOMÈNE
icon AU QUOTIDIEN
AU QUOTIDIEN
icon QUESTIONS DE DOSE
QUESTIONS DE DOSE
icon CHEZ LE MÉDECIN
CHEZ LE MÉDECIN
icon AU LABORATOIRE
AU LABORATOIRE
icon AU MUSEE
AU MUSEE
icon DANS LE NUCLÉAIRE
DANS LE NUCLÉAIRE
icon DECHETS RADIOACTIFS
DECHETS RADIOACTIFS

Une base de connaissances grand public créée et alimentée par la communauté des physiciennes et physiciens.

icon AU MUSEE

AU MUSEE

La radioactivité et le patrimoine culturel

Les techniques nucléaires sont utilisées pour le patrimoine culturel. Avant d’être exposés dans les musées, les vestiges des civilisations passées doivent être identifiés, analysés. Ces analyses permettent de garantir l’authenticité des pièces, de tirer le maximum d’informations de nature archéologique ou historique. D’autre part, leur grand âge a rendu ces objets fragiles : il faut les traiter, les protéger pour que de nombreuses générations puissent encore les admirer. Voici quelques exemples d’application :

Les cendres récupérées dans la grotte Chauvet ont été analysées. Leur contenu en carbone 14 a permis de dater à plus de 35 000 ans la période à laquelle elle a été fréquentée par les hommes préhistoriques.

Une statuette médiévale en bois a été imprégnée en surface d’une résine que l’on a durcie par irradiation. Grâce à ce traitement, elle peut enfin être offerte au regard du public.

Au Musée Carnavalet, à Paris, des pirogues néolithiques retrouvées le long des berges de la Seine sont exposées. L’une d’elles a été consolidée par irradiation : plus de risque de la voir partir en poussière.

La momie d’un grand pharaon a fait le voyage du Caire à Paris. Avant de retourner dans son pays, elle a été irradiée par des rayons gamma afin de tuer tous les micro-organismes qui la rongeaient.

Les tableaux exposés au Musée du Louvre ne sont pas des faux. Aglaé, un petit accélérateur du Centre de recherche et de restauration des musées de France, garantit leur authenticité.

Sur le plateau de Gizeh, des physiciens utilisent le rayonnement des muons cosmiques pour scruter l’intérieur de la pyramide de Cheops et y découvrir des cavités inconnues.

Stérilisation et analyse de peinture
Stérilisation au CEA de la momie de Ramsès II ; Analyse par faisceau d’ions d’un détail de l’œil d’un scribe égyptien au Musée du Louvre
© CEA et musée du Louvre ©

 RÉSUMÉ DES SUJETS ABORDÉS

– Connaissance du patrimoine : Analyse d’objets et connaissance du patrimoine : Identification et provenance de matériaux, analyse et techniques de fabrication.

L’atome au Musée : Un accélérateur au Louvre : Les techniques nucléaires et l’accélérateur AGLAE du Musée du Louvre

Conservation : Conservation d’objets anciens : Méthodes de préservation, de consolidation. Stérilisation d’objets anciens

Muographies : Radiographie d’une pyramide